Croquer dans la pomme des réseaux sociaux.

Note de Pascale: Depuis plusieurs années, plusieurs pays se préoccupent des données privées récoltées lors de la navigation sur les sites web. Bien sûr, les données que nous publions volontairement sur les réseaux sociaux font partie des préoccupations croissantes de certains internautes. Se contenter d’affirmer que vous n’avez rien à vous reprocher donc rien à cacher ne peut suffire à vous protéger de l’intrusion grandissante des entreprises de toutes sortes qui achètent l’agglomération de vos données personnelles, le big data.

Ayant à coeur la protection des données vous concernant, nous avons déjà publié notre politique de confidentialité et de respect de la vie privée.

Ce que le "cookie" permet.

Le "cookie" sert à vous faciliter la vie si vous revenez sur le site et que, par exemple, vous aviez déjà visité une page avec une configuration particulière. De plus, les informations que contient votre "cookie" permettent à des outils statistiques  de savoir quel navigateur vous utilisez, de quel pays vous vous branchez. Aucune donnée personnelle n’est recueillie et toutes les données sont agglomérées afin, par exemple, de pouvoir affirmer que la plupart de nos visiteurs proviennent de la France, ce qui n’est pas sorcier à deviner. Il nous permet également de cumuler le nombre de visites par mois, par heures de connexion, si c'est la première fois que vous venez sur notre site.

De plus, certains navigateurs tels qu’Internet Explorer (toutes les versions) nous obligent à programmer certains éléments d’une façon particulière. Il est donc important de savoir si ce navigateur vaut l’effort consenti pour le travail de programmation nécessaire. D’ailleurs Microsoft a annoncé qu’elle abandonnait le développement de ce navigateur. Nous en profitons pour vous inviter à utiliser le navigateur gratuit Firefox ou d'utiliser la version la plus récente de votre navigateur préféré.

Pour de plus amples informations sur notre politique de vie privée et de confidentialité, vous pouvez cliquer ici.

Pour de plus amples informations sur ce qu’est un "cookie" et à quoi il sert, cliquez ici. Il s’agit d’un article de Wikipédia, mais il y en a beaucoup d’autres, il suffit de faire une recherche sur internet avec les mots "cookie informatique" . Nous avons choisi ce lien parce que Wikipédia nous semble plus fiable.

Vous avez des questions, des commentaires, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., il nous fera plaisir de vous répondre.

Protection de la vie privée.

Nous tenons à préserver les informations que vous nous confiez. Or, souvent sans le savoir, vous permettez à plusieurs sites web de colliger des informations sur ce que vous visitez, combien de temps demeurez-vous dans le site, quels articles vous intéressent davantage, etc. Ces éléments sont, la plupart du temps, connus des internautes et font partie des caractéristiques habituelles de tous les sites web.

Cependant, plusieurs outils ont été construits afin que le slogan utilisé par l'auteur Nantel: "On veut votre bien et on l'aura" devienne de plus en plus une réalité pour les entreprises soucieuses de vous faire connaître leur produit. Préoccupant et cela fait partie de mes réflexions régulières.

Alors quand vous voyez un paquet de boutons de partage sur différents réseaux, posez-vous la question et répondez-y en toute conscience. en effet, partager sur Facebook ou Twitter implique d’y réfléchir AVANT.

Je n'ai conservé que le lien professionnel LinkedIn et éliminé les autres de mon site.

Pour de plus amples informations sur ce qui peut arriver lorsqu'on utilise des outils de suivi , cliquez  ici. 

Vous avez des questions, des commentaires, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.